SYRIE : LE TEMOIGNAGE DE MERE AGNES MARIAM DE LA CROIX

3 avril 2015

Non classé

Mère Agnès-Mariam de la Croix  a donné une conférence publique le vendredi 6 mars 2015 à Paris sur l’état de la situation actuelle en Syrie, après quatre années de guerre.

Elle est née en 1952 a Beyrouth. En 1971, elle devient religieuse pour l’Ordre du Carmel et commence à travailler auprès des familles fuyant la guerre du Liban. Après des années de cloître, elle se rend en France afin d’étudier le monachisme primitif, l’hébreu et le syriaque. Puis, elle fonde la « Maison d’Antioche », association déclarée qui s’occupe de la préservation du patrimoine de l’Église d’Antioche1.

En 1992, les autorités religieuses l’autorisent à travailler avec l’Église grecque-catholique melkite. En 1993, elle découvre les ruines du monastère de Saint-Jacques le Mutilé, à Qara, dans le diocèse d’Homs, en Syrie, et obtient du patriarche Maxime V Hakim l’autorisation de le restaurer pour fonder la communauté de l’Ordre de l’Unité d’Antioche, dont elle devient l’higoumène. En 2013, lors de sa tournée aux États-Unis, elle déclarera : « Je détestais les Syriens qui sont venus au Liban pour nous bombarder mais le Seigneur m’a appelée pour cette mission bénie et depuis, j’ai appris à ne jamais haïr personne ».

Image de prévisualisation YouTube

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Pcdvendee |
Letambourdesaintremy |
Le Bangard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emploidessolutions
| Opposition Raphaeloise
| tueparlesfinanciers