PATRIOTISME ET SOUVERAINETE : LE GENERAL TAUZIN APPELLE A REBATIR LA FRANCE

30 juin 2015

Non classé, VIDEOS

PATRIOTISME ET SOUVERAINETE : LE GENERAL TAUZIN APPELLE A REBATIR LA FRANCE dans VIDEOS couv-reba^tir-536x330

Le Général Tauzin a participé au dernier opus de la revue de presse de Pierre Jovanovic sur Radio Ici&Maintenant, un grand moment qui a permis de découvrir un homme que la presse classique ignore complètement. Pourtant, celui-ci mérite d’être écouté, puisqu’il appelle à défendre la France, du moins, ce qu’il en reste, vu que depuis des décennies elle a été complètement dépecée par la multitude de politiciens qui se sont relayés dans cette tâche, au nom d’une Europe qui ne signifie pas grand chose, qui n’est ni fédératrice ni source d’espoir, et au nom d’un marché transatlantique qui multipliera les maux.Durant son intervention sur la radio I&M, il a expliqué qu’actuellement, la nation est au service de l’état alors que c’est justement l’inverse qui devrait se faire, l’état au service de la nation. N’oubliez pas que c’est nous qui payons leurs salaires, qu’ils sont censés travailler avant tout pour nous et non pas contre nous!

couv-reba^tir-536x330

Car savez-vous un peu ce qu’il reste de la France réellement?

  • Notre monnaie n’est plus nationale européenne, l’euro. Officiellement, la création de l’euro a été officialisée avec le traité de Maastrich, mais ce n’est qu’officiellement. Officieusement, et donc plus proche de la réalité, nous pouvons apprendre que la CIA est à l’origine de la création d’une monnaie unique.
  • Notre bourse a été vendue et est devenue NYSE Euronext, elle n’existe physiquement plus en France. Créée initialement en 1639, elle est resté française durant 351 avant que les bourses européennes fusionnent en 1990, créant Euronext, groupe vendu pour fusion en 2007 avec la NYSE qui devient de ce fait un groupe mondial d’entreprises de marchés financiers (c’est-à-dire de sociétés commerciales qui ont pour activité d’assurer la gestion d’un ou plusieurs marchés financiers).
  • La dette du pays n’est plus française depuis 1974 avec la loi dite Pompidou-Rotschild au profit des banques privées, mais officiellement, c’est faux puisque le sujet est tabou, normal vu que cette passation de pouvoir sur la dette est avant tout une trahison. Cette loi fut relayée ensuite par le traité de Maastrich. Il y a un homme politique d’envergure qui a pourtant expliqué en quelques mots le problème de la dette du pays, Michel Rocard:
  • Image de prévisualisation YouTube

 

  • Nos frontières ne sont plus qu’une illusion gérée par Bruxelles quand aux mouvements des personnes, et par la France quand il s’agit d’encaisser des taxes. Le marché unique européen a rendu obsolète nos frontières qui, censées nous protéger, ne nous protègent plus de grand chose… Le traité Schengen a permis l’ouverture des frontières pour que chacun puisse librement circuler dans les états-membres sans avoir à être contrôlé. De plus, il faut prendre en compte l’immigration gérée par quotas par l’Union Européenne qui décide dans ce sens (rappelez-vous le scandale quand la Suisse a voulu imposer sa volonté…) et celle imposée par une directive de l’ONU quand à un éventuel remplacement des populations. Les frontières ne sont qu’une gène qu’il fallait faire disparaître pour des raisons géopolitiques et financières.
  • Les entreprises dont l’état est actionnaire sont de plus en plus privatisées, cela remplis les caisses de l’état, et c’en est presque devenu une obligation avec l’accord TISA qui fait partie du traité transatlantique. Savez-vous combien il y a eu de privatisations ces dernières années? Plus de 50 privatisations ou cessations de parts. Les détails sont quand à eux disponibles en ligne sur le portail de l’économie et des finances de l’état. Aux dernières nouvelles, l’état possédait encore des parts dans 74 entreprises françaises, mais une grande braderie est lancée, non seulement les caisses sont vides, mais les pressions sur l’état pour les privatisations sont nombreuses… Souvenez-vous de ce qu’il s’est passé en Grèce, la France n’y échappera pas. Pour ce qui est des entreprises qui ne dépendant pas de l’état, soit elles sont délocalisées, soit entravées et affaiblies par les financiers étrangers comme cela est arrivé avec Peugeot-PSA en Iran (des milliards de pertes et 8000 emplois en moins en France), pour le plus grand profit de General Motors qui en a profiter pour s’introduire sur le marché iranien. La France a perdu entre autres entreprises les brasseries Kronenbourg, yoplait, Amora-Maille, aufeminin.com, meetic, Pechiney, Rossignol, Teisseire, Marionnaud, Smoby-Majorette, Ducros, Priceminister, le coq sportif, etc…
  • Le patrimoine français est extrêmement riche. Malheureusement, celui-ci est trop souvent bradé à qui peut payer (quand ils ne le font pas avec la planche à billets…)… Rien que le Qatar a acheté des hôtels très luxueux en France, ainsi que des casinos et une partie des Champs-Elysées, la Russie a acheté le siège de Météo-France, en plus du reste comme les aéroports pour ne citer que cela… À l’heure actuelle, rien qu’au niveau immobilier appartenant au pays, il y a 346 ventes en cours et 1728 à venir. Le pays est de plus en plus dépouillé… Heureusement, il y a toujours quelques défenseurs de notre magnifique patrimoine dont « Bucket » dont nous avons parlé dernièrement
  • Le pouvoir décisionnel du gouvernement est très limité, proche de l’inexistant! Quand ce n’est pas la finance qui décide et impose, c’est l’UE qui décide de 80% des lois nationales.

De la France, il ne reste plus grand chose, même pas le patriotisme qui est considéré comme étant un recul de la république, un rejet de l’autre, du racisme et du populisme, du grand n’importe quoi en somme…

Voilà pourquoi un tel message est intéressant. Bien sûr, il est sûrement utopiste de croire que les français puissent penser à bouger, eux qui pour la plupart seraient Charlie ne bougent pas lorsque c’est leur pays qui est assassiné, mais le message mérite d’être relayé:

Il faut mettre fin au
“ régime désastreux des partis ”

La France va très mal, et sa situation empire chaque jour, comme l’ont démontré les évènements des 7, 8 et 9 janvier ! Mais si chacun constate le chômage, la dette, livre_couverture_rectol’insécurité, la possible crise financière, l’Ukraine, le djihad, etc. c’est la cacophonie dès lors que l’on aborde les solutions. Ni cap, ni chef, ni volonté !

Ces maux sont très graves, mais ils ne sont que les symptômes de maux beaucoup plus profonds. N’importe qui sait qu’il faut s’attaquer aux causes et non aux symptômes, n’importe qui… sauf nos politiciens et la plupart de nos médias !

La France vit en effet une situation historique exceptionnelle : une société meurt, une autre émerge. Construite sur le refus des réalités humaines, la démagogie et la confusion des valeurs, celle qui meurt nous a asservi à l’idéologie, au pouvoir, à l’argent. La société qui naît revient aux fondamentaux politiques et culturels de notre nation et de l’Europe ; elle replacera tout au service de chaque être humain.

La transition, inéluctable, s’effectuera en vingt ans à peine. Dans les quelques années à venir cependant, la crise qui résulte de ce mouvement en cisailles est grosse de dangers exceptionnellement graves de tous ordres.

Mais nos politiciens sont désarmés face à cette situation ! Peuvent-ils même la voir ? J’en doute car pour eux rien n’existe hors l’échéance électorale prochaine.

Le “ système désastreux des partis ”, véritable dictature qui s’est ré-installée progressivement dès la mort du général de Gaulle, est mortel pour notre patrie. Il asservit la France et les Français aux stratégies partisanes et carriéristes, il empêche l’émergence de chefs qui soient au service de la France et à la hauteur des événements qui se préparent, il endort chacun dans le confort trompeur d’une facilité qui ne durera pas. Ce système politique mortifère est condamné. S’il n’est pas remplacé rapidement, il s’écroulera, entraînant peut-être la France dans le chaos.

Il faut donc rapidement changer de système politique et de personnel politique.

C’est ce que je vous propose dans Rebâtir la France, qui est paru le 19 janvier chez Mareuil Editions. L’objectif ? Refonder la politique comme service de l’homme et de la nation. Les grandes réformes ? Revenir aux fondamentaux politiques et culturels de notre nation tels que nous les enseigne notre histoire quinze fois centenaire ; restaurer la fonction présidentielle et la démocratie ; imaginer de nouvelles modaliteés d’expression de la souveraineté nationale ; remettre l’Etat au service de la nation ; construire une nouvelle unité nationale ; libérer les énergies exceptionnelles de notre peuple.

Je suis fier d’être Français. J’ai une foi inébranlable en la France. Je suis totalement décidé à lui ouvrir les chemins de l’espérance.

Mais seul je ne pourrai rien !

J’appelle donc tous ceux qui aiment notre patrie à se joindre à moi dans ce combat pour refaire de la France une terre d’espérance.

Général Didier Tauzin

Source: France-terre-esperance.com

Les commentaires sont fermés.

Pcdvendee |
Letambourdesaintremy |
Le Bangard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emploidessolutions
| Opposition Raphaeloise
| tueparlesfinanciers