70ème ASSEMBLEE GENERALE DE L’ONU : ALLOCUTION DE M. WALID AL MOUALEM, VICE-PREMIER MINISTRE SYRIEN

6 octobre 2015

VIDEOS

Allocution de S.E. M. Walid Al-Moualem, Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères de la République arabe syrienne, lors du Débat général de la 70e session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Image de prévisualisation YouTube

Extraits :

« Mesdames et Messieurs, je vous salue dans ce bâtiment international qui, initialement, avait été créé, avec toutes ses agences, pour garantir la paix et la sécurité dans le monde . Je vous salue alors que je viens d’un pays où la sécurité a été perturbée, un pays qui ne connaît plus la paix, un pays qui vit une guerre féroce depuis plus de quatre ans. Je vous salue d’un pays baptisé dans le sang de sa population qui lutte contre le terrorisme, et qui défend ses compatriotes, en attendant que cette Organisation internationale remplisse ses promesses, et mette en œuvre les Résolutions relatives à la lutte contre le terrorisme ; des Résolutions adoptées par le Conseil de Sécurité, aux termes du chapitre sept, et qui sont encore lettre morte.

Ces Résolutions sont uniquement annoncées dans les communiqués de presse, ou dans les déclarations aux médias, alors que, sur le terrain, les pays qui financent, qui soutiennent le terrorisme, alimentent encore l’extrémisme dans les régions. Ces pays continuent d’armer, de former, d’envoyer des terroristes en Syrie, sans se soucier de la mise en œuvre de ces résolutions.

Mesdames et Messieurs, je vous demande, avec le peuple syrien, combien de temps nous allons attendre encore, pendant que les États Membres puissants intimident les autres États Membres qui veulent appliquer le droit international ; et quand va-t-on mettre fin à ces actes criminels contre la population syrienne ? Pourquoi tout ce silence ?

Vous constatez que des pays diffusent des idéologies extrémistes, y compris en Europe. Des cellules dormantes se réveillent ; les attentats, les assassinats frappent de nouveau l’Ouest. Les populations innocentes de vos pays ont commencé à payer le prix du soutien au terrorisme, apporté par certains de vos responsables politiques. Vous savez, mieux que quiconque, que le terrorisme est une idéologie qui ne connaît pas les frontières ; vous savez que, lorsque ce monstre est libéré, il ne se limite pas à certains pays. Le terrorisme de Daech, d’Al-Nosra ou d’autres organisation affiliées à Al Qaïda tuent des innocents, capturent des femmes, lancent des mortiers contre des civils. Ce terrorisme détruit également des civilisations, du patrimoine, y compris un patrimoine mondial qui appartient donc à l’ensemble de l’Humanité, tel que les temples de Baalshamin ou de Bêl, sans parler du meurtre de nos archéologues.

Pourquoi certains de vos gouvernements soutiennent-ils des pays qui ont l’habitude d’exporter leurs crises à l’extérieur de leurs frontières ? Pourquoi les soutenez-vous alors que vous savez qu’ils ne produisent que destruction ? Comment des pays développés, qui sont gouvernés par des parlements, sont-ils des alliés de pays qui n’ont pas de parlements, qui ne reconnaissent pas une partie active de la société -les femmes ? Comment vos pays peuvent-ils accepter les idées de Djihad sexuel ? Comment peuvent-ils accepter que l’on coupe des mains, que l’on brûle des personnes, que l’on détruise de manière systématique les monuments historiques ? »

Les commentaires sont fermés.

Pcdvendee |
Letambourdesaintremy |
Le Bangard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emploidessolutions
| Opposition Raphaeloise
| tueparlesfinanciers