« LA GUERRE EST LA ET LE CHAOS VA SUIVRE » SELON PHILIPPE DE VILLIERS

24 novembre 2015

Non classé

 

Image de prévisualisation YouTube

Afficher l'image d'originePour diffuser sa vidéo post-attentats du 13 novembre, Philippe de Villiers a voulu s’inscrire dans les pas d’Émile Zola. « J’accuse la classe politique », écrit en toute simplicité le président du Mouvement pour la France samedi 21 novembre, sur Twitter.

Attentats: j’accuse la classe politique https://t.co/wXX5Dhbk6Q via @youtube

— Philippe de Villiers (@PhdeVilliers) 21 Novembre 2015

Mais tout le monde n’est pas Émile Zola. En guise d’une tribune de défense des valeurs de la République, l’ancien candidat à l’élection présidentielle livre une vidéo de 11 minutes où, le ton très grave, la voix lente, le regard fixe, il dénonce tous les faits qui, selon lui, ont conduit des terroristes à attaquer la France.

Evidemment, il eut été dommage de se priver d’un petit peu de promo. Au bout de 36 secondes de vidéo, Philippe de Villiers évoque donc son livre, paru le 1er octobre. « Dans mon livre ‘Le moment est venu de dire ce que j’ai vu’, j’ai écrit en toute lettres : ‘nous allons devoir affronter une guerre que nous ne savons pas nommer et la classe politique va connaître le chaos’. Voilà, nous y sommes. La guerre est là et le chaos va suivre« , dit-il avant d’énoncer toutes ces « fautes lourdes » commises d’après lui par les politiques en place depuis Valéry Giscard d’Estaing.

Il ajoute :

Comment les élites mondialisées pourraient-elles en effet s’exonérer de leur responsabilité devant l’histoire, d’avoir installé chez nous, au cœur de la France, une colonisation à rebours, préparant ainsi les prodromes d’une nouvelle guerre de religions inouïe depuis le XVIe siècle.

Alors oui, la vidéo de Philippe de Villiers est quelque peu anxiogène. D’autant que les motifs d’apeurement sont nombreux. Cela n’est pas une raison se priver de poésie. « On a vu et on connaît aujourd’hui les rapports des services de renseignements : 5.000 kalachnikovs qui après un long voyage dorment sur des moletons au fond des caves des territoires perdus de la République, prêtes à l’usage », assène le président du MPF avant de dénoncer ces « 3.000 kamikazes prêts à agir ». Il précise :

Et peut-être que demain on découvrira qu’il y avait du gaz sarin dans les planques des banlieues, là où se trouvent ceux qui veulent frapper la France.

Une supputation pas forcément à propos dans un climat post-attentats.

Mais le traité de Schengen n’est pas le seul motif d’apeurement. La politique d’intégration est aussi visée. La « société multiculturelle » également. « Un mot qui devenait interdit : l’assimilation, l’assimilation des étrangers », juge-t-il. Il continue :

On a remplacé ce mot par l’insertion, l’intégration. La France est désintégrée et on a en quelque sorte assimilé à l’envers les petits Français de souche, qui se sont intégrés à un mode de vie halal qui n’est pas le leur. Les politiciens ont changé le visage de la France : il suffit de descendre dans la rue pour voir partout des voiles.

Bref, du point de vue de Philippe de Villiers, c’est totalement le dawa en France. Ce qui le conduit tout simplement à dire que, de toute façon, l’islam est une religion guerrière dans laquelle il faut totalement convertir les non-musulmans.

Alors il y a tout de même des motifs d’espoir. Philippe de Villiers veut croire que « les jeunes branchés du vendredi soir » et les jeunes qui « longent les murs et baissent la tête » dans les banlieues vont s’unir. Mais pas seulement :

Il y a les veilleurs de la Manif pour tous qui ont passé quelques nuits au poste et qui ont bien compris que la gent politique les avait manipulés. Ils savent que la civilisation est mortelle. Ils vont bientôt sortir de la catacombe.

Et avec eux les « jeunes ruraux » qui se sentent « abandonnés de la politique de la ville » et qui, croit savoir Philippe de Villiers, voient arriver « des migrants parmi lesquels se glissent des combattants terroristes du djihad ». « Tous ces jeunes vont faire leur jonction et brandir des petites lucioles de l’espérance française« , conclut-il.

Sylvain Chazot

sylvain.chazot@europe1.fr

source : http://lelab.europe1.fr/attentats-a-paris-la-video-totalement-anxiogene-de-philippe-de-villiers-ou-il-est-question-de-guerre-de-religions-de-francais-de-souche-de-manif-pour-tous-et-de-son-livre-2624107

Lien: http://politikus.unblog.fr/2015/10/15/philippe-de-villiers-le-moment-est-venu-de-dire-ce-que-jai-vu/

Les commentaires sont fermés.

Pcdvendee |
Letambourdesaintremy |
Le Bangard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emploidessolutions
| Opposition Raphaeloise
| tueparlesfinanciers