L’ARNAQUE DE LA CREATION MONETAIRE

6 septembre 2016

VIDEOS

L'ARNAQUE DE LA CREATION MONETAIRE dans VIDEOS rideauxFrançois de Siebenthal, économiste HEC, ancien Secrétaire Général du Crédit Suisse, nous explique comment la monnaie est créée en Suisse et dans le monde. Il nous parle également de l’initiative Monnaie Pleine, qui circule actuellement en Suisse.

Comment cette initiative donne au peuple la souveraineté monétaire ?

Qui fabrique la monnaie scripturale ?

D’où viennent les billets ?

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

QUE VEUT L‘INITIATIVE «MONNAIE PLEINE» ?

Cette initiative veut qu’à l’avenir, seule la Banque nationale crée de l‘argent électronique, détermine et contrôle la masse monétaire et apporte ainsi sécurité et stabilité, particulièrement en temps de crise.
N’est-ce pas déjà le cas aujourd’hui ?
Non, ce n’est plus le cas depuis longtemps. Aujourd’hui, la BNS ne crée et ne contrôle plus que 10% de notre argent, à savoir les pièces de monnaie et les billets de banque. Les 90% restants sont constitués par la monnaie scripturale élec-tronique de nos comptes en banque; et ce sont les banques qui créent elles-mêmes cet argent. Beaucoup trop d’argent est généré dans un but spéculatif, qui expose l’économie et l’État à des risques financiers importants. On peut remédier à cette situation en faisant en sorte que les banques ne puissent plus créer leur propre argent à volonté. C’est pourquoi nous avons besoin de l’initiative pour une monnaie pleine, qui n’aboutira que si vous la soutenez vous aussi.

COMMENT LES BANQUES CRÉENT-ELLES LA MONNAIE ÉLECTRONIQUE ?

Tout simplement en octroyant des crédits ou en achetant des actifs; pour ce faire, elles n’utilisent pas l’argent déposé par les épargnants, mais créent à partir de rien de l’argent qui n’existait pas auparavant. C’est une bonne affaire pour les banques, car elles encaissent des intérêts sur cet argent qu’elles ont créé.
La Banque nationale le confirme : la masse monétaire en circulation s’élevait en moyenne à 340 milliards de francs ces dix dernières années. Sur cette somme, 40 milliards étaient de l’argent liquide provenant de la Banque nationale; les autres 300 milliards étaient de l’argent électronique créé par les banques.

ET QU’Y A-T-IL DE GRAVE ?

Ce qui est grave, c’est que ce sont les banques qui bénéficient – indûment – de la création monétaire, et non les citoyens. Et comme beaucoup de banques veulent avant tout faire du bénéfice, la masse monétaire augmente de manière excessive. Les banques profitent de l’expansion de la masse monétaire; elles investissent beaucoup d’argent dans les marchés financiers et spéculent sans limite tout en espérant échapper à une crise financière. Mais la plupart du temps, elles échouent, et c’est alors l’État qui doit «payer les pots cassés», comme en 2008.

csm_geldvetia2_klein_016cbb7a1b dans VIDEOS

QU’EN ÉTAIT-IL AUTREFOIS ?

Pendant des siècles, seuls les cantons créaient des pièces de monnaie et les mettaient en circulation. En 1848, l’État s’est chargé de la frappe de la monnaie pour toute la Confédération helvétique, et c’est ainsi qu’est né le franc suisse. Parallèlement, les banques privées émettaient toujours des billets de banque. Cette situation a abouti à une production sauvage d’argent bancaire. Les suisses ont réagi de façon cohérente : en 1891, suite à un vote populaire, il a été interdit aux banques d’imprimer des billets. À l’époque, il était impossible de prévoir le problème actuel de la création sauvage d’argent électronique.

POUVONS-NOUS CHANGER LES CHOSES ?

Oui, c’est possible. Comme les votants d’il y a 100 ans, qui ont confié le monopole des billets de banque à la Banque nationale, nous devrions aujourd’hui lui confier le monopole de l’argent électronique. Après la réforme monétaire, les banques continueront à jouer leurs rôles tradi-tionnels (gestion de fortune, transactions financières, octroi de crédits mais uniquement avec l‘argent qu‘elles ont réellement obtenu à cette fin, etc.) et, en cas de besoins, elles pourront de plus obtenir des prêts auprès de la BNS.

QUELS SONT LES AVANTAGES DE LA MONNAIE PLEINE ?

• Il n’y aura plus de bulles financières. Comme les banques ne pourront plus provoquer de surchauffe ni spéculer avec l’argent qu’elles créent elles-mêmes, les marchés financiers et, de ce fait, l’économie réelle seront plus stables.
• Plus besoin de sauver aucune banque avec l’argent des contribuables. Si une banque fait faillite, l’argent des comptes privés ne disparaîtra plus, car il ne sera pas devenu la propriété de la banque mais continuera à appartenir aux déposants, tout comme l’argent liquide que l’on a dans son porte-monnaie ou dans un coffre-fort. Par conséquent, le trafic des paiements ne s’effondrera plus en cas de faillite bancaire et les collectivités ne seront plus obligées d’éponger les pertes.
• Tous les Suisses bénéficieront de la création monétaire. La Banque nationale émettra l’argent supplémentaire correspondant à la valeur créée chaque année par l’économie suisse, argent qu’elle attri-buera à la Confédération, aux cantons, voire en le redistribuant sous divers modes à déterminer.
• La concurrence sera plus équitable. Les banques n’auront plus d’avantages injustifiés par rapport aux autres entreprises, parce qu’elles ne pourront plus créer l’argent elles-mêmes.
• L’impératif de croissance sera moindre. Comme la masse monétaire n’augmentera plus de manière incontrôlée, l’objectif de croissance économique ne sera plus prioritaire. L’homme et la nature pourront enfin être ménagés.
• La réforme est facile à réaliser. La monnaie pleine est facile à introduire, sans que rien ne change pour les clients des banques, car il s‘agit techniquement d‘un jeu d‘écritures.
• Plus de transparence : les citoyens comprendront enfin mieux le système monétaire.
• La Suisse aura la monnaie la plus sûre du monde. Un système monétaire et bancaire qui n’est pas ébranlé par des faillites bancaires et par des crash financiers, c’est une innovation typiquement suisse.

LA MONNAIE PLEINE ESt GÉNIALE ! ELLE ESt SUISSE !

csm_vollgeld_5fr_kopf_halb_007_226b832352

Les commentaires sont fermés.

Pcdvendee |
Letambourdesaintremy |
Le Bangard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emploidessolutions
| Opposition Raphaeloise
| tueparlesfinanciers