LE PENTAGONE A PAYE 500 MILLIONS DE DOLLARS POUR REALISER DES FAUSSES VIDEOS D’AL QAEDA

5 octobre 2016

Non classé

Martin Wells, un ancien cadre de Bell Pottinger, une entreprise britannique de relations publiques, a révélé au « Bureau du Journalisme d’Investigation » et au Sunday Times, que cette entreprise a touché plus de 500 millions de dollars de la part du Pentagone (le ministère américain de la Défense) pour produire des programmes de propagande sur l’Irak.

Parmi cette propagande figuraient notamment :
  • a)- des spots publicitaires anti-Al-Qaïda,
  • b)- des reportages télévisés ressemblant à des productions de télévisions arabes puis revendus à des chaînes d’information,
 
  • c)- mais aussi des FAUSSES VIDÉOS DE PROPAGANDE DE AL QAÏDA.

Cette révélation résulte d’une enquête de l’ONG « The Bureau of Investigative Journalism » qui figure toujours en première page du site au moment où ces lignes sont écrites mais dont le lien vers les pages intérieures semble avoir été désactivé .

 

screen-shot-10-02-16-at-06-05-pm
 —————-

L’enquête a été reprise, notamment, par le site Daily Beast et par  la Radio Télédiffusion Suisse RTS

—————-

screen-shot-10-02-16-at-05-51-pm

 

 

Pour produire ces vidéos terrifiantes « sous faux drapeau », des employés de Bell Pottinger ont travaillé main dans la main avec des militaires américains de haut rang pour des « missions secrètes ».

Martin Wells a défini son expérience aux côtés des services américains comme « choquante, révélatrice et qui a changé ma vie ».

La mission de Bell Pottinger consistait en une énorme opération médiatique, facturée plus de 100 millions de dollars par année et impliquant jusqu’à près de 300 employés.

Arrivée en 2004 en Irak, peu de temps après l’invasion américaine, la firme d’origine londonienne devait dans un premier temps « promouvoir les élections démocratiques », avant d’évoluer vers de la pure propagande et des fausses vidéos de propagande pour Al Qaïda.

Celles-ci étaient ensuite diffusées via des CDs piégés abandonnés par les forces américaines lors de perquisitions, permettant de retracer via des adresses IP les personnes visionnant les vidéos.

Commentaire

Cette information constitue une nouvelle et scandaleuse confirmation des liens existant entre Washington et Al Qaïda, qui n’hésite pas à commettre des actions sous faux drapeau pour manipuler les opinions publiques occidentales.

Comme l’UPR et moi-même n’avons pas cessé de le dire depuis des mois, en particulier dans la suite des attentats épouvantables qui se sont produits à Paris, à Nice et à Saint-Étienne-du-Rouvray, les Français doivent faire preuve de beaucoup de prudence et d’un grand sang-froid face aux informations qui leur sont délivrées.

Il y a certes des actes terroristes atroces.

Mais les Français doivent toujours se demander qui les finance, qui les commandite, qui les exploite médiatiquement, et dans quel buts ? À qui profitent ces crimes ?

François Asselineau
2 octobre 2016

screen-shot-10-02-16-at-05-53-pm

 

source : https://www.upr.fr/terrorisme/pentagone-a-paye-500-millions-de-dollars-a-entreprise-de-relations-publiques-britannique-realiser-notamment-fausses-videos-de-propagande-de-al-qaida

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Pcdvendee |
Letambourdesaintremy |
Le Bangard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emploidessolutions
| Opposition Raphaeloise
| tueparlesfinanciers