ELECTIONS PRESIDENTIELLES : LE PIEGE DES TROIS FRONTS SE REFERME

26 avril 2017

Non classé

Françaises,

Français,

Mes chers compatriotes,

 

Le 23 avril 2017, vous vous êtes mobilisés pour aller voter pour le 1er tour de l’élection présidentielle.

 

L’issue de ce scrutin a révélé que le grand vainqueur de ce premier tour sont majoritairement les mécontents, avec près de 70% des voix  : les mécontents des effets pervers de la mondialisation et de la financiarisation, les mécontents du diktat européen, les mécontents de la politique étrangère de la France, les mécontents de la politique migratoire de la France, les mécontents de l’offre politique actuelle qui se seront abstenus ou auront voté blanc, etc…

FN : 21,30%

FDG : 19,58%

DLF : 4,70%

Jean Lasalle : 1,21%

Philippe Poutou : 1,09%

François Asselineau : 0,92%

Nathalie Artaud : 0,64%

Jacques Cheminade : 0,18%

 

Le deuxième vainqueur de ce premier tour est l’abstention et le vote blanc, avec près de 25%

Abstentions : 22,23%

Blancs et nuls : 2,55%

 

Quant au troisième vainqueur, vous le connaissez, il s’agit bien sûr, d’Emmanuel Macron (24%), représentant des forces oligarchiques qui tentent depuis plusieurs décennies par la manipulation et le mensonge, de prendre le contrôle de nos sociétés.

 Le 7 mai prochain, M. Emmanuel MACRON sera élu Président de la République Française.

 Quelque soit son programme annoncé ou ses propos, il aura à appliquer le programme des grandes orientations politiques économiques, défini par l’union européenne, qui détruit à petit feu la France que nous avons connu jusqu’alors.

 LE PIEGE DES FRONTS

 Les Français ont la mémoire courte. Si un certain nombre d’entre vous avait déjà compris l’écueil que constituait le Front National, une majorité n’a toujours pas compris qu’il en était de même pour le Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon. Souvenez-vous, ce dernier avait créé le Front de Gauche pour faire obstacle à la montée du Front National.

Souvenez vous encore qu’il y a 5 ans, Jean-Luc Mélenchon avait fini par se rallier à François Hollande au 2ème tour de l’élection présidentielle. Même s’il n’ose pas le dire ouvertement pour ne pas être pris pour un traître, le chef de file de la France insoumise, selon les cadres de son propre parti, s’apprête aujourd’hui après négociations discrètes, à se rallier au Front Républicain pour faire obstacle à son ennemi de toujours, le Front National.

 Les mécontents, alors qu’ils étaient les gagnants de ce 1er tour de l’élection présidentielle se retrouvent donc les grands perdants de cette élection, tombés dans le piège des fronts de gauche et de droite qui ne sont que des machines à perdre, -ce que l’oligarchie a bien compris-, en divisant le vote contestataire pour l’empêcher d’accéder au pouvoir.

LE VOTE UTILE : UN PIEGE POUR ELIMINER TOUS LES PETITS CANDIDATS

 Rabâché à tour de bras par les médias, tous les français ou presque, seront tombés dans le panneau : trouver le duo gagnant, comme si l’élection présidentielle se résumait à une course de petits chevaux… Ainsi, le vote contestataire s’est-il reporté sur les principaux frontistes en deux camps distincts et opposés, atomisant au passage les petits candidats, alors qu’en vérité, les problèmes et les maux dont la France souffrent, dénoncés par l’ensemble du vote contestataire, ont toujours la même source et la même origine …

 L’oligarchie l’a bien compris, les partis extrémistes font peur aux Français et ne seront jamais en mesure de l’emporter, sauf lorsqu’ils sont opposés l’un à l’autre au 2ème tour, cas de figure que redoutait cette même oligarchie, au vu des résultats des sondages secrets et privés qu’ils avaient commandés.

 DEUX FAITS DIVERS PROVIDENTIELS

 Mais il aura suffi pour se mettre à l’abri d’un tel cas de figure, de faire monter en épingle deux faits divers providentiels pour détourner l’attention de millions de Français via les chaînes d’information continue, les 4 avril et 20 avril derniers, en faisant subsister le doute d’un attentat terroriste, afin de s’assurer de la qualification du Front National pour le 2ème tour. La suite vous la connaissez : François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, au coude à coude, n’auront pu accéder au 2ème tour de l’élection présidentielle, distancés sur la ligne d’arrivée de quelques points par le FN, malgré leur remontée dans les sondages.

 LE PIEGE DES 3 FRONTS SE REFERMERA LE 7 MAI PROCHAIN

 Sans surprise, mais en entretenant la France et les français dans le suspense, le piège des trois fronts se refermera inexorablement le 7 mai prochain, par le troisième front, républicain celui-là.

Grâce à ce front républicain, M. Emmanuel Macron sera désigné comme Président de la république.

Selon un scénario presque connu d’avance, les Français mécontents seront une fois encore les dindons de cette farce électorale.

Le changement n’est donc ni pour maintenant, ni pour demain.

SEULE, L’UNION FAIT LA FORCE

Les commentaires sont fermés.

Pcdvendee |
Letambourdesaintremy |
Le Bangard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emploidessolutions
| Opposition Raphaeloise
| tueparlesfinanciers