L’AMELIORATION DE L’ECONOMIE AMERICAINE EST UN LEURRE

19 juin 2017

Non classé

L'AMELIORATION DE L'ECONOMIE AMERICAINE EST UN LEURRE 12-Pool-Ball-300x228Depuis l’élection présidentielle américaine, une période d’euphorie s’était installée aux Etats-Unis et les américains avaient l’impression que l’économie se portait mieux, mais malheureusement, ce n’est toujours pas le cas.

La croissance du PIB américain sur le 1er trimestre 2017 a été révisée en hausse à 1,2%, mais malgré tout, cela reste toujours inférieur à la faible croissance moyenne annuelle du Pib américain d’1,33% que l’on a connu au cours de ces 10 dernières années. Mais lorsque l’on scrute plus en détail les chiffres, un tableau bien plus inquiétant se dresse. La croissance des prêts commerciaux et industriels est en chute libre, les défauts sur les prêts automobiles augmentent, les faillites grimpent littéralement et nous sommes en passe de battre de 20%, le record historique des fermetures de magasins sur une seule année aux Etats-Unis. Tous ces problèmes ont déjà été abordés lors de précédents articles, mais aujourd’hui je vais partager avec vous, 12 nouveaux faits.

# 1 – Selon la firme Challenger, le nombre de suppressions d’emplois sur le mois de mai 2017 était 71% plus élevé qu’en mai 2016.

# 2 – Nous venons d’assister à la troisième plus importante baisse des dépenses de construction aux Etats-Unis depuis ces six dernières années.

# 3 – L’indice PMI manufacturier américain vient de plonger en mai 2017 à son plus faible niveau depuis 8 mois.

# 4 – Les valeurs financières ont perdu tous leurs gains depuis le début de l’année 2017, et certains analystes disent que c’est « un très mauvais signe ».

# 5 – Un récent sondage vient de révéler que près de 40% des millionnaires «prévoient d’éviter d’investir dans les prochains mois». Ce pourcentage n’a jamais été aussi élevé depuis décembre 2013.

# 6 – Les inscriptions au chômage viennent d’atteindre un sommet de cinq semaines avec 248 000 demandes enregistrées au 27 mai 2017.

# 7 – General Motors vient d’annoncer une nouvelle baisse des ventes sur le mois de mai 2017, et l’entreprise pourrait être amenée à «supprimer davantage d’emplois dans ses usines américaines».

# 8 – Après un rebond surprise suite à la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine, la confiance des consommateurs américains commence à baisser.

# 9 – Depuis la journée du Memorial Day (jour férié américain d’hommage aux anciens combattants), Radio Shack a officiellement fermé plus de 1 000 magasins.

# 10 – Payless Inc, la chaîne de chaussures à prix discount, vient d’annoncer qu’elle allait allait fermer 400 autres magasins aux États-Unis, ce qui signifie que l’entreprise fermera un total de 800 magasins cette année.

# 11 – Selon le Los Angeles Times, 25% des centres commerciaux aux Etats-Unis fermeront leurs portes au cours des cinq prochaines années.

Etats-Unis: 33% des Centres Commerciaux poussés à la fermeture.

Etats-Unis: Cataclysme sur le commerce de détail. « SEARS » en faillite annoncée, et « PAYLESS » bientôt en « dépôt de bilan »

# 12 – Au cours des 12 derniers mois, le nombre de sans-abri vivant dans le comté de Los Angeles a augmenté de 23%.

Et dans le cas où ces chiffres ne vous auraient pas convaincu sur le fait l’économie américaine se dirige vers des temps difficiles, je vous encourage à consulter l’un de mes précédents articles intitulé: « La situation économique américaine actuelle, est bien pire qu’elle ne l’était en 2016. En « Onze » points ! » pour avoir d’autres données économiques encore plus édifiants.

En pleine période de bulle, on peut avoir l’impression que ce moment durera indéfiniment.

Mais en réalité, cela ne se produit jamais.

Nous sommes dans la phase finale de la plus grande bulle d’endettement de tous les temps, et certains signaux montrent que celle-ci est prête à imploser. Ce qui suit provient du site zerohedge

L’une des marottes de notre site consiste à souligner régulièrement l’énorme accumulation de dette des entreprises américaines, comme en avril dernier, lorsque nous avions montré que l’endettement des entreprises mesuré par « Le ratio dette/EBITDA n’avait jamais été aussi élevé ». Cette dette qui ne cesse de croître est quelque chose que le FMI a aussi signalé au mois d’Avril, lorsqu’elle avait publié un rapport spécifique sur la stabilité financière, au travers duquel on apprenait que 20% des sociétés américaines risquaient de faire faillite si les taux venaient à augmenter. C’est aussi le sujet de la dernière note d’Andrew Lapthorne, stratégiste à la société générale qui utilise des adjectifs encore plus colorés pour décrire ce qui s’est passé depuis la crise financière, notant que «l’accumulation d’endettement des entreprises durant ce cycle a été incroyable, en particulier par rapport à la progression stagnante de l’EBITDA ».

Andrew Lapthorne a calculé que la dette nette des entreprises composants le S&P1500 (à l’exclusion du secteur financier) avait augmenté de près de 2000 milliards de dollars en cinq ans, soit une augmentation de 150%, mais ce n’est rien face au triplement de la dette observée sur le Russell 2000 en six ans. […]

Le même rapport a souligné que l’augmentation de la dette nette des entreprises américaines se dirige rapidement en territoire négatif, et la dernière fois que l’on avait assisté à ce phénomène, c’était lors de la dernière récession.

Nous observons des événements similaires lorsque l’on scrute la 2nde plus grande économie au monde. Selon Jim Rickards, la Chine a « plusieurs bulles, et toutes s’apprêtent à éclater »

La Chine est la plus grande bulle financière de toute l’histoire. Cependant, dire que la Chine est une bulle, ça n’a rien de nouveau. Cela fait des années que l’on répète cette évidence.

La Chine a plusieurs bulles, et elles s’apprêtent toutes à éclater. Si vous prenez les bonnes décisions maintenant, vous pourriez être bien positionné au moment même où le marché du crédit et la monnaie chinoise s’effondreront.

La première et la plus flagrante des bulles en Chine, c’est celle du crédit. L’endettement des entreprises par rapport à la taille de l’économie chinoise s’élève à plus de 300/1 du fait de passifs cachés, tels que la dette des collectivités locales et celle liée au système bancaire parallèle (shadow banking), qui sont pris en compte dans ce ratio.

Nous venons de recevoir le pire chiffre concernant l’activité manufacturière chinoise depuis 11 mois, et il semble que la situation économique commencent à ralentir également.

Tout comme en 2008, la crise qui arrive aura un impact mondial.

C’est curieux de voir comment certains perçoivent la réalité. Tout comme en 2007, beaucoup de gens se moquent de ceux qui avertissent qu’une crise se profile, mais tout comme en 2009, une fois que la crise aura éclaté, beaucoup se plaindront que personne ne les avait avertis à l’avance.

A l’heure actuelle, il semble qu’il nous reste encore un peu de temps afin de nous préparer à la tempête qui se profile, mais lorsqu’elle arrivera, les gens expliqueront qu’ils ne s’attendaient pas à la voir arriver aussi rapidement.

J’espère que beaucoup d’américains finiront par avoir marre de ce système financier qui ne fonctionne absolument pas surtout une fois qu’ils seront touchés par cette crise qui sera dévastatrice. Au lendemain, ils seront enfin prêts à trouver des solutions et à adopter de douloureux ajustements qui permettront à l’Amérique de repartir sur de bonnes bases et de façon durable.

Source: theeconomiccollapseblog

http://www.businessbourse.com/2017/06/04/lamelioration-de-leconomie-americaine-nest-quun-leurre-12-faits-lattestent/

LES USA SE DELABRENT…

Vidéo pour "les etats unis se delabrent"

http://www.dailymotion.com/video/x5im5nn

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Pcdvendee |
Letambourdesaintremy |
Le Bangard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emploidessolutions
| Opposition Raphaeloise
| tueparlesfinanciers