DERRIERE LA CHASSE AUX CHOMEURS, LES IDEEES RECUES

26 octobre 2017

Non classé, SOCIETE

Résultat de recherche d'images pour "https://www.alternatives-economiques.fr/derriere-chasse-aux-chomeurs-idees-recues/00081200"

 

Les présupposés venant justifier la « chasse aux chômeurs » ont la vie dure. Pourtant, il suffit de les confronter aux chiffres pour démontrer leur inexactitude : non seulement la majorité des demandeurs d’emploi ne touchent pas d’indemnités, mais en plus les radiations prononcées par Pôle emploi pour cause de déclaration frauduleuse sont absolument marginale.

 

Ainsi, l’idée selon laquelle les chômeurs resteraient inscrits à Pôle emploi pour bénéficier des allocations a du plomb dans l’aile : 56 % des inscrits à Pôle emploi ne touchent aucune indemnité. Une proportion qui monte à 60 %, si l’on considère l’ensemble des 6 277 000 inscrits en catégories A, B, C, D et E. Et sur 2,5 millions de chômeurs indemnisés, 767 000 travaillent, cumulant un (faible) salaire et une allocation (de 540 euros en moyenne).

 

Par ailleurs, les radiations à la suite du refus de deux offres raisonnables d’emploi ne représentent que 0,017 % des radiations prononcées en 2016. Si on y ajoute les sanctions motivées par le refus d’une action d’aide à la recherche d’emploi, ou par une insuffisance de recherche d’emploi, elles représentent 32 % du total, soit un tiers des quelque 625 000 radiations. Les sanctions prononcées pour fraude, c’est-à-dire que le demandeur d’emploi a fait une fausse déclaration, ne représentent que 0,4 % de l’ensemble. L’essentiel des radiations (les deux tiers) proviennent en fait d’un défaut d’actualisation du dossier ou d’une non-réponse à une convocation du service public de l’emploi.

 

Plutôt que de stigmatiser systématiquement les chômeurs, comme le fait Pierre Gattaz, le patron du Medef qui propose de recourir à un « contrôle journalier » de leur recherche d’emploi, il serait peut-être préférable de mieux les accompagner.

 

source : https://www.alternatives-economiques.fr/derriere-chasse-aux-chomeurs-idees-recues/00081200

 

 

Dans une république démocratique, le travail pour tous devrait être un droit. La vérité est qu’il n’y a pas d’emploi pour tous les chômeurs de France. Il y a en effet,   environ 1 emploi pour 10 à 20 chômeurs.

Comment peut on conserver sa dignité quand on est sans emploi ? Comment avoir un toit et construire une famille et donner ainsi du sens à sa vie?

Devant la stigmatisation des chômeurs par M. Gattaz, les chômeurs devraient se mobiliser et tous descendre dans la rue pour réclamer un emploi !

A quand un parti politique des chômeurs en colère ? Ce serait le premier parti politique de France !

Les commentaires sont fermés.

Pcdvendee |
Letambourdesaintremy |
Le Bangard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emploidessolutions
| Opposition Raphaeloise
| tueparlesfinanciers